07/03/2012 : Le couscous.
 
Le couscous est un plat traditionnel du bassin méditerranéen. Cette cuisine de terroir est un exemple d'une gastronomie traditionnelle au service d'une nutrition-santé-durable. L'association de légumineuses, céréales complètes, de grains, légumes aromates et épices, le choix d'une huile d'olive est associé à une protection cardio-vasculaire, une réduction du surpoids à long terme, un meilleur vieillissement cérébral réussi… Regardons de plus près quelques éléments de ces secrets de la santé dans nos assiettes :


Le pois chiche, un légume sec à redécouvrir

En effet, les plus récentes recommandations en matière de nutrition et santé insistent sur une consommation régulière de légumes secs encore appelées légumineuses. Le pois chiche fait partie de cette classe d'aliments trop souvent oubliés dans notre mode de vie moderne. Traditionnellement, les légumineuses ou légumes secs apportent une quantité importante de protéines de nature végétale. Ces dernières, tout en bénéficiant de qualité nutritionnelle très intéressante, apportent en plus une quantité importante de fibres, d'oligo-éléments, de potassium mais aussi de vitamines et de polyphénols ayant des propriétés protectrices. La consommation de trois portions de légumes secs par semaine fait partie des recommandations mondiales de prévention des cancers (World cancer Research Fund 2011).


La graine de couscous

Les céréales complètes pour un meilleur équilibre : l'association traditionnelle de céréales complètes et de légumes secs permettent l'apport équilibré de l'ensemble des acides aminés essentiels indispensables au quotidien. Saluons le bon sens de ces plats de terroir traditionnel qui savent associer saveurs, gastronomie et bonne santé. Ici, dans cette recette, la semoule de blé pourra être issue d'un blé complet ou semi complet pour profiter plus pleinement des oligo-éléments et minéraux indispensables.


Un florilège de légumes

Autre caractéristique de ce plat traditionnel : la présence de légumes variés et diversifiés. L’association des légumes racines, tiges, légumes-fruits, fleurs et feuilles donne à ce plat très largement végétal un excellent équilibre acido-Basique. En effet, notre mode d'alimentation actuelle favorise trop souvent un état « d'acidose métabolique latente », discret déséquilibre responsable de déminéralisations fréquentes. L'apport quantitatif d'une assiette pleine de couleurs et de végétaux rééquilibre cette balance acido-Basique.


Des protéines animales exemplaires :

La volaille fait partie des protéines animales apportant des acides aminés de haute valeur biologique. Cette viande peu grasse est intéressante pour notre santé. Le plus ? Choisir les volailles issues de la filière « oméga trois », c'est-à-dire : dont la nutrition animale est source d'oméga trois. Ainsi, leur chair sera elle-même moins chargée en acides gras saturés et en acides gras oméga 6, dont l'excès peut-être délétère pour notre santé.


Épices et aromates : saveurs gourmandes et protection cellulaire

La caractéristique de ce plat traditionnel est la richesse en épices et aromates. Ces mélanges d'ail, d'oignons, de coriandre et de menthe, de ras el hanout (mélange d'innombrables épices), de feuilles de laurier, de piments… Ces épices apportent des molécules aux vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Elles protègent ainsi nos tissus et nos cellules des effets néfastes du vieillissement et des agressions quotidiennes. La consommation régulière dans notre alimentation naturelle de tels épices et protecteurs semble bien être associée à la réduction d'un grand nombre de cancers.


Une alimentation durable

Cette alimentation traditionnelle du bassin méditerranéen valorise et privilégie des denrées alimentaires locales, de terroir, et une très belle place aux végétaux et aux légumes. La viande retrouve une juste place, plus modérée pour un meilleur équilibre de notre santé, de l'assiette et de notre planète.




Conception : VITAMINEDZ