25/07/2009 : HISTOIRE DE LA NIACINE OU LE GENIE D'ABRAM HOFFER ET DE RUDOLF ALTSCHUL
La plupart de celles ou de ceux dont le cholestérol reste élevé malgré un régime adapté reçoivent un médicament, souvent une statine, dans certains cas une fibrate.

Pourtant l'acide nicotinique, l'une des formes de la niacine ou Vitamine B3 ou PP est probablement la meilleure arme anti-choléstérol.

L'acide nicotinique qui est une forme de la Vitamine B3 (l'autre forme étant le nicotinamide) agit à la fois sur le mauvais cholestérol LDL qu'il fait baisser et sur le bon cholestérol HDL qu'il augmente.
Il diminue également les triglycérides et la lipoprotéine-a: deux facteurs de risques redoutés en cardiologie.

Dans les études au cours desquelles l'acide nicotinique a été utilisé, il a diminué la mortalité cardio-vasculaire, mais aussi la mortalité totale. Mais elle reste peu préscrite.

L'effet de l'acide nicotinique a été découvert par hasard en 1954 par Dr Abram Hoffer, Médecin Canadien, dont le nom est intimement lié à l'histoire de la nutrithérapie.

Comme il avait préscrit de la niacine avec succès aux schizophrènes, il décida de prendre lui-même de la niacine, car il craignait que son traitement iconoclaste ne provoque une action en justice (ce qui n'est jamais arrivé) ; il se disait qu'il lui serait plus facile de se défendre en démontrant qu'il avait certes administré à des patients, mais qu'il l'avait lui-même suivi pour s'assurer qu'il était bien toléré.

Deux semaines après, Hoffer s'apperçut que les saignements de gencive qui l'handicapaient depuis des mois avaient subitement disparus.

Il en déduit que la niacine avait rendu aux tissus de la gencive la capacité de se réparer.

Une année aprés Hoffer fut contacter par le Dr Rudolf Altschul, Médecin Tchèque émigré au Canada pour l'expérience qu'il venait de faire sur des lapins coronariens qu'il alimentait aux gâteaux de son épouse (oeufs, farine blanche, sucre) puis irradiait aux Ultra-Violets pour réparer l'intima, il lui expliqua, qu'il pensait que l'artériosclérose est une maladie des artères au cours de laquelle l'intima (paroi qui tapisse l'interieur des vaisseaux) a perdu sa capacité à se réparer. Et lui proposa de tester les U-V sur les humains coronariens.

Aussitôt Hoffer se rappela de ses gencives et à l'hypothèse selon laquelle la niacine avait aidé les tissus à se réparer.

Ainsi Hoffer demanda à Altschul de tester la niacine sur ses lapins d'abord et que ensuite, il l'aiderait pour ses expériences d'irradiations aux U-V sur les humains coronariens.

Altschul accepta de tester la niacine sur les lapins.

Trois mois après, Altschul appelle Hoffer en criant : "ça marche! ça marche!".

Altschul avait donné de la vitamine B3 à ses lapins chargés de cholestérol; quelques jours plutard, leur taux de cholestérol était revenu à la normale.

Le jour suivant Hoffer et Altschul approchent un clinicien le Dr Stephen pour monter une étude clinique en bonne et due forme chez les patients.

Il n'a fallut que quelques semaines pour prouver l'effet hypocholestérolémiant de l'acide nicotinique.

Ceci a été confirmé par l'américain William Parson en 1956.

L'acide nicotinique augmente l'espérance de vie:

En 1966 fut monté le Coronary Drug Project, une étude de prévention auprès de 8341 hommes ayant subi un infarctus; la seule molécule qui a permis de faire baisser la mortalité sur 36 mois fût la niacine d'Abram Hoffer et Rudolf Altschul.

Malgré ces succès, la niacine reste moins préscrite que les statines et les fibrates.

Jusqu'en 2004, il n'existait plus de spécialité à base d'acide nicotinique dans les pharmacies françaises.

En 2009, l'acide nicotinique n'est ni produit, ni commercialisé en Algérie, malgré son coût faible, son inocuité et son efficacité thérapeutique et préventive.




Dr Hoffer talks about addiction, niacin, AA, Bill W. and more.







Conception : VITAMINEDZ