31/05/2014 : Dr Smaïl Meziani: 60% des compléments alimentaires et 80% des produits cosmétiques n’ont aucun effet sur l’organisme.
www.dknews-dz.com/article/10869-dr-smail-meziani-60-des-complements-alimentaires-et-80-des-produits-cosmetiques-nont-aucun-effet-sur-lorganisme.html


L’environnement, la mauvaise alimentation, la pollution, les radiations, le tabagisme et même la pratique du sport de manière intensive, peuvent être une source de stress oxydatif et de plusieurs dysfonctionnements métaboliques pour l’organisme.

L’augmentation de la sécrétion des radicaux libres dans le corps entraine une carence en matière d’antioxydant qui, si elle n’est pas rapidement comblée, peut être à l’origine de plus de 200 maladies chroniques et neurodégénératives telles que les maladies cardiovasculaires, les maladies cérébrales, le cancer, l’Alzheimer, Parkinson et autres pathologies. Toutefois, afin de rééquilibrer la balance des antioxydants dans le corps, les spécialistes de la santé ont eu recours à la prescription de compléments alimentaires pour leurs patients. Cependant le rétablissement de cet équilibre est tributaire de l’efficacité de ces traitements.

Or, «les tests cliniques effectués avec le Paot Skin et le Paot Liquids, sur les compléments alimentaires utilisés dans la zone européenne, souvent fabriqués à base de molécules synthétiques, ont prouvé que 60% de ces produits n’avaient aucune utilité... bien au contraire. Certains d’entre eux peuvent même avoir un effet contraire à celui escompté en augmentant le nombre de radicaux libres dans l’organisme. Le même constat a été établi pour l’utilisation des cosmétiques. Notre étude a scientifiquement prouvé que 80% de ces produits n’avaient aucun effet bénéfique.

En plus de détecter le stress oxydatif et tester l’efficacité des médicaments, cette nouvelle technologie nous permet de faire de la prévention et de détecter les maladies avant même leur apparition», a souligné en marge du Forum le Dr Smaïl Meziani.

L’introduction de cette nouvelle technologie dans notre système de santé aura certainement un impact positif sur la prise en charge médicale des Algériens. Cependant, même si l’appareil en question permet de mesurer le stress oxydatif et prévenir l’apparition des maladies chroniques et neurodégénératives, le meilleur moyen de prévention reste la bonne alimentation.

«Une assiette colorée à base de fruits et légumes, notamment la tomate et la carotte riche en antioxydants, reste le meilleur moyen de prévention contre l’apparition de toutes sortes de maladies».




Conception : VITAMINEDZ