29/01/2014 : APS: Un appareil de mesure du taux de toxines dans le corps présenté en première mondiale à Alger
 http://www.aps.dz/Un-appareil-de-mesure-du-taux-de.html


SANTÉ, SCIENCES ET TECHNOLOGIE

(APS) mercredi 29 janvier 2014 19 : 15
Un appareil de mesure du taux de toxines dans le corps présenté en première mondiale à Alger

ALGER - Un appareil de mesure du taux de toxines dans le corps a été présenté, cette semaine, en première mondiale à Alger, lors de la première conférence internationale de la Société algérienne de nutrition et de médecine ortomoleculaire (SANMO).

Cet appareil appelait "potentiomètre appliqué à la voltamperometrie" sert à évaluer le taux de toxicité dans l’organisme (stress oxydatif) des malades et à administrer, en conséquence, un traitement adéquat, a expliqué à l’APS, le président de la SANMO, le Dr. Ilyes Baghli.

Le taux de toxicité est évalué dans les liquides biologiques (sang, urine, liquide séminal) des patients, a précisé le Dr Baghli, soulignant que cette technique de mesure permettait de prévenir certaines maladies chroniques.

Cet appareil permet aussi de mesurer le taux de minéraux et d’oligoéléments dans le corps et de prescrire des compléments alimentaires, en cas de carences.

L’appareil a été présenté par le président de l’Institut européen des antioxydants, le Pr. Smail Meziani, biologiste formé à l’Université des Sciences et de la Technologie de Béjaïa et qui s’est spécialisé dans la biotechnologie et alimentation.

Le Pr. Meziani a indiqué que l’appareil donnait des indications précises sur l’anomalie physiologique et donnait la possibilité aux médecins de prescrire des doses adaptées d’antioxydants (vitamines et oligoéléments), pour limiter les surdosages.

D’après ce spécialiste, le médecin peut grâce à cet appareil cibler précisément la cause de la pathologie et éviter de donner des traitements lourds qui ont beaucoup d’effets secondaires.

Il a préconisé, dans ce sens, de remplacer les médicaments de synthèse par des produits naturels, comme les vitamines et oligo-éléments qui sont mieux tolérés par l’organisme.

Le président de l’Institut européen a rappelé, à ce sujet, que la vitamine C administrée à fortes doses, par voie orale ou par intraveineuse, donnait de bons résultats dans le traitement des maladies chroniques, notamment le cancer, sans effets indésirables.

Selon le même spécialiste, le potentiomètre sert aussi à évaluer l’efficacité des produits cosmétiques chez les femmes, par la mesure du taux de radicaux libres (toxines) sur le visage, avant et après l’utilisation du produit cosmétique.

Le Dr. Baghli a fait savoir que cet appareil sera prochainement commercialisé pour les médecins et qu’un séminaire sera organisé dans deux mois par la SANMO, pour les former à son utilisation.

 





Conception : VITAMINEDZ