27/01/2013 : Lutte contre le cancer : la vitamine C, une nouvelle alternative selon les spécialistes. El Watan du 27/01/2013.
Lutte contre le cancer : la vitamine C, une nouvelle alternative selon les spécialistes
le 27.01.13

La vitamine C est nécessaire pour le bon fonctionnement métabolique.

Des spécialistes en nutrition et en médecine orthomoléculaire ont... préconisé, vendredi à Alger, l’administration de mégadoses de vitamine C, par intraveineuse, à des patients atteints de cancer, chez lesquels la thérapeutique standard n’a pas donné de résultats.

«L’administration de mégadoses de vitamine C en association avec la thérapeutique conventionnelle ou bien chez les patients résistants à la chimiothérapie peut être salvatrice», a déclaré à l’APS le Dr Tahar Naïli, vice-président de la Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (SANMO). En se basant sur les résultats obtenus par le docteur japonais, Atsuo Yanagisawa, président du Collège international de médecine intraveineuse, des médecins algériens se sont intéressés aux «prouesses» de cette technique et souhaitent l’utiliser pour pallier les effets indésirables de la chimiothérapie.

La vitamine C, une substance organique naturelle se trouvant dans les aliments en quantité infime, est nécessaire pour le bon fonctionnement métabolique. La médecine orthomoléculaire est présentée comme une alternative à la médecine conventionnelle. Elle se base sur l’utilisation de substances naturelles synthétisées ou non par l’organisme, à des doses importantes, dans le traitement de maladies résistantes aux traitements standards. Selon le Dr Yanagisawa, des doses de 10 à 20 gr de vitamine C par jour, administrées par intraveineuse, détruiraient les cellules tumorales par apoptose (mort cellulaire naturelle).

Les patients traités par ce docteur japonais ont vu leur espérance de vie augmenter de plus de deux ans et les effets secondaires de la chimiothérapie, tels que les nausées, la fatigue, la perte de cheveux et d’appétit diminuer. Cette thérapeutique est efficace dans tous les types de cancer, celui de la prostate, du rein, du sein, du poumon et du lymphome, a-t-il précisé. De son côté, le Dr Naïli a relevé que l’avantage de la vitamine C, par rapport à la radiothérapie et la chimiothérapie, est qu’elle tue les cellules cancéreuses et laisse les cellules saines en vie. Il a, à ce propos, précisé que cette alternative améliore la qualité de vie du malade, en diminuant les effets indésirables du traitement standard.

Cette méthode médicamenteuse ne garantit pas forcément la rémission totale du malade, mais elle a l’avantage de soulager la douleur, booster le système immunitaire et diminuer la fatigue liée à la maladie, a-t-il affirmé. Selon le même spécialiste, il serait plus intéressant de proposer aux personnes atteintes de cancer les différents champs thérapeutiques qui s’offrent à elles : chimiothérapie, radiothérapie, vitamine C par intraveineuse ou bien l’association des trois techniques à la fois. Ce protocole médical est toutefois déconseillé chez les personnes atteintes d’insuffisance rénale, chez les diabétiques et les malades atteints de troubles cardiovasculaires.

La vitamine C n’est pas uniquement efficace dans le traitement du cancer, mais elle est également utilisée notamment dans le traitement de l’hépatite et recommandée dans certains cas de dépression et dans le ralentissement du processus de vieillissement. Pour ce qui est des effets indésirables de la vitamine C, comme le maintien de l’état d’éveil, le Dr Ilyès Baghli, président de la SANMO, a réfuté cet argument, estimant que la prise de cette vitamine par voie orale ou par intraveineuse n’empêcherait pas de trouver le sommeil. Il a, à sujet, appelé à la commercialisation de la vitamine C par solution et à sa prescription pour les malades ne répondant pas à la thérapie conventionnelle.



APS

http://www.elwatan.com/hebdo/sante/lutte-contre-le-cancer-la-vitamine-c-une-nouvelle-alternative-selon-les-specialistes-27-01-2013-201049_156.php







Conception : VITAMINEDZ