30/01/2013 : Le Professeur Atsuo Yanagisawa, Président de l'ISOM et de la JCIT sur lemidi-dz.com du 30/01/2013
Le Professeur Atsuo Yanagisawa, Président de l’ISOM et de la JCIT
«La vitamine C à mégadose en intraveineuse tue les cellules cancéreuses en préservant les cellules saines"
30 Janvier 2013 sur lemidi-dz.com


Invité d’honneur au 6e séminaire de la médecine ortho-moléculaire présidé par le Docteur Ilyès Baghli, le professeur japonais Atsuo Yanagisawa, président du collège international de médecine intraveineuse, a indiqué que de fortes concentrations de vitamine C utilisées par voie intraveineuse tuent les cellules cancéreuses en épargnant les cellules saines et inhibant la prolifération tumorale.
«Selon nos expériences cliniques, la prise orale et intraveineuse combinée de vitamine C améliore l’efficacité de la chimiothérapie et de la radiothérapie pour le traitement du cancer», a indiqué le Professeur Atsuo Yanagisawa. Et d’ajouter : «En plus de cette combinaison, la vitamine C permet également de réduire les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie», précise le spécialiste. En outre, dans la formule intraveinothérapie, les patients atteints d’un cancer avancé, les doses de 10 à 20 g de vitamine C permettraient de prolonger le temps de survie d’environ 4,2 à 6 fois. Ainsi, la prise combinée orale et intraveineuse de la vitamine C reste un puissant traitement d’appoint pour les patients atteints de cancer. S’agissant des cas qui ont été traité par cette thérapie, le spécialiste citera quelques exemples comme le cancer de l’ovaire et de l’utérus par l’Université du Kansas (Etats-Unis), le lymphome malin par Jefferson University (USA) et Tohkai University (Japon), le cancer de la prostate par l’université de Copenhague (Danemark) et le cancer du pancréas par l’Université du Kansas et Jefferson Université aux USA. «Nous avons récemment confirmé que la dose élevée de vitamine C par voie intraveineuse procurait une meilleure qualité de vie chez les patients cancéreux», précise le médecin. Une récente enquête menée auprès de 222 médecins et dentistes a montré que 38% de ces praticiens refuseraient la chimiothérapie au cas où celle-ci serait la seule alternative thérapeutique possible en dehors de la chirurgie radicale. Par ailleurs, 92% des médecins seraient pour un traitement non standard avec ou sans chimiothérapie. Ainsi, les médecins connaissaient la limitation du traitement standard. Il n’est pas surprenant que 79% des médecins aient choisis la voie intraveineuse à forte dose de vitamine C pour le traitement du cancer. Nous croyons que de fortes doses de vitamine C par voie intraveineuse seront bientôt considérées comme un traitement courant et ce, pour la plupart des cancéreux . De part ces faits, la vitamine C continue à être largement utilisée chez les patients cancéreux par les cliniciens qui ont obtenu de nombreux succès. Par ailleurs, des études cliniques concernant la vitamine C par voie intraveineuse pour les patients cancéreux sont menées de par le monde.
Pour rappel, le professeur Atsuo Yanagisawa, MD, Ph.D., FACC, est diplômé de la Kyorin University School of Medicine à Tokyo, au Japon en 1976, et a terminé ses études supérieures en 1980 de la Kyorin University Graduate School of Medicine. Yanagisawa a été professeur de médecine clinique à l’École Kyorin au niveau de l’université de sciences de la santé, et en même temps en tant que professeur en cardiologie clinique à l’Hôpital universitaire de Kyorin jusqu’en 2008. Il est le fondateur du Collège japonais de thérapie intraveineuse (JCIT) qui a été fondé en 2007, et dont il est le président. Le Pr Yanagisawa a servi en tant que directeur du Centre international pour l’éducation de la médecine intégrative à Tokyo, au Japon, depuis 2008. Le Pr Yanagisawa a été président du Congrès international de médecine intégrative en 2009. Il est l’auteur de 140 articles scientifiques en anglais et en japonais et a publié plusieurs ouvrages en cardiologie, application des chélateurs en médecine, la nutrition, l’encadrement des formations en thérapie, vitamine C en cancérologie. Le Pr Yanagisawa a été récemment intronisé au Temple de la renommée de la médecine orthomoléculaire en 2011 à Toronto et préside actuellement la Société internationale de médecine orthomoléculaire Canada en 2012 (Vancouver, Canada) en 2012. Le siège permanent de l’ISOM est à Toronto au Canada.
Il est a noter également que l’Algérie a été choisie comme premier pays arabe et africain pour la concrétisation d’un projet de jumelage avec le Japon pour le développement de la médecine orthomoléculaire et la thérapie intraveineuse. La présence du Pr Yanagisawa au dernier séminaire de la SANMO(1) qui s’est tenu les 25 et 26 janvier 2013 à l’EGTC El-Hamma est une preuve concrète de cet engagement de l’ISOM(2) auprès des praticiens algériens. Cela n’a été rendu possible que grâce à un travail d’équipe de praticiens convaincus avec à leur tête les Drs Ilyès Baghli et Tahar Naïli.
(1) SANMO / Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire.
(2) ISOM «Société internationale de médecine orthomoléculaire
Lien / www.orthomoleculaire.org


Par : Ourida Ait Ali




Conception : VITAMINEDZ