26/12/2012 : Linus Pauling, lauréat prix Nobel de chimie en 1954, prix Nobel de la paix en 1962 - Recherches sur la vitamine C.
http://www.lemidi-dz.com/index.php?operation=voir_article&date_article=2012-12-26&id_article=reportage@art4@2012-12-26

Linus Pauling, lauréat prix Nobel de chimie en 1954, prix Nobel de la paix en 1962
Recherches sur la vitamine C
26 Décembre 2012 sur le midi-libre.


Les recherches effectuées par Pauling au cours des années suivantes sur la vitamine C génèrent des controverses. Lorsqu’il découvre le concept de cures de vitamine C à hautes doses développé par le biochimiste Irwin Stone en 1966, il commence à en prendre plusieurs grammes par jour en plusieurs prises en prévention des rhumes. Enthousiasmé par les résultats, il s’intéresse à la littérature du domaine et publie Vitamin C and the Common Cold, en 1970. En 1971, il débute une longue collaboration avec le cancérologue britannique Ewan Cameron au sujet de l’utilisation de la vitamine C en injection intraveineuse ou par voie orale pour le soin de malades du cancer en phase terminale. Cameron et Pauling écrivent de nombreuses publications ainsi qu’un livre de vulgarisation Vitamine C et cancer qui décrivent leurs observations. Malgré des résultats qui semblent favorables, la campagne de publicités négatives menée à son encontre sape la crédibilité de Pauling et de ses travaux sur la vitamine C pour de nombreuses années. Toujours sur la corde raide depuis sa campagne de lutte contre les essais nucléaires en surface des années 50 menée sur la base de la biologie moléculaire, Pauling se retrouve en 1985 privé de ses sources de financements institutionnelles et du soutien de ses pairs. Il collabore tout de même ensuite avec le physicien canadien Abram Hoffer sur un régime incluant de la vitamine C à haute dose comme traitement d’appoint du cancer. De fait, Pauling est le promoteur de l’idée selon laquelle des doses élevées et étalées dans le temps de vitamine C seraient efficaces contre les rhumes et autres maladies, ce qui est encore controversé de nos jours ( QuackWatch, Plos, WebMD). Les injections de vitamine C par voie intraveineuse pourraient avoir un effet positif pour le traitement de certaines formes de cancer, ce qui reste encore controversé. Des études cliniques sont en cours à l’heure actuelle pour tenter de déterminer les effets exacts. En 1973, Pauling et deux de ses collègues fondent un institut de médecine orthomoléculaire à Menlo Park en Californie, rapidement rebaptisé Institut de sciences et de médecine Linus Pauling. Il y dirige des recherches sur la vitamine C, mais poursuit également ses travaux théoriques en chimie et physique jusqu’à sa mort en 1994. Au cours de ses dernières années, il s’intéresse particulièrement au rôle éventuel de la vitamine C dans la prévention de l’artériosclérose, et publie trois rapports sur l’utilisation de la vitamine C et de la lysine pour soulager l’angine de poitrine. En 1996, deux ans après sa mort, l’Institut Linus Pauling déménage pour Corvallis (Oregon) où il fait maintenant partie de l’Université de l’état d’Oregon.
Prix et distinctions
Pauling fut lauréat à la fois du prix Nobel de chimie en 1954 et du prix Nobel de la paix en 1962. Il fait donc partie des quatre seules personnes avec John Bardeen, Frederick Sanger et Marie Curie à avoir reçu deux prix Nobel, et le seul des quatre à n’avoir partagé aucun de ses deux prix avec une autre personne.







Conception : VITAMINEDZ