12/11/2012 : TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF - ZOOM SUR LES AVANTAGES ET LES RISQUES.
 
Traitement hormonal substitutif
Zoom sur les avantages et les risques
12 Novembre 2012

 

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) est proposé depuis longtemps aux femmes, avec ses avantages et ses inconvénients.
Le THS est un traitement de substitution aux hormones naturelles.
Au moment de la ménopause, les ovaires se mettent au repos et fabriquent alors moins d’hormones.
Cette chute brutale d’hormones entraîne un arrêt de la fertilité se manifestant par l’arrêt des cycles, des ovulations et des règles.
C’est pour faire disparaître ou limiter ces symptômes désagréables de ménopause que le THS a été proposé aux femmes.
Il consiste à faire prendre aux femmes des hormones ressemblant à celles que leurs ovaires produisaient avant la ménopause.
Pourtant, rien ne sera pour autant comme avant, puisque la fertilité ne peut être retrouvée avec ce traitement hormonal substitutif.
Si 30 % des 3,5 millions de femmes entre 50 et 60 ans prenaient un THS,
quels risques couraient-elles par rapport à aucune femme n’en prenant pas ?
- 540 cas de cancer du sein (soit un risque supplémentaire de 5,4 %),
- 821 cas de cancers de l’endomètre (soit un risque supplémentaire de 9,7 %),
- 284 accidents vasculaires cérébraux (soit un risque supplémentaire de 8,9 %),
- 1593 maladies thromboemboliques artérielles ou veineuses (soit un risque supplémentaire de 22,3 %),
- 139 infarctus du myocarde (soit un risque supplémentaire de 5,4 %).
Le THS est formé de l’association de deux hormones : l’une à effet estrogénique et l’autre à effet progestatif.
Il existe plusieurs manières de prendre ces traitements, et l’on peut avoir un traitement avec ou sans saignements réguliers.

Recommandations pour
un THS limitant les risques
Le THS doit être le plus court possible, généralement 2 ou 3 ans, jamais plus de 5 ans, afin que les effets secondaires nocifs ne l’emportent pas sur le bénéfice. 
En effet, la ménopause n’est pas une maladie !
Le traitement hormonal substitutif est par contre un médicament présentant des effets indésirables.
Les estrogènes, hormones prescrites dans le cadre du THS, doivent être prescrites au dosage le plus faible possible qui soit aussi efficace.
Les hormones choisies doivent être de la progestérone naturelle micronisée associée à du 17b estradiol.
Le THS est prescrit et indiqué contre les troubles de la ménopause gênants pour la femme tels que les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale et les sudations nocturnes, à condition que la femme ne présente pas de facteur de risque particulier.Il n’est pas indiqué pour prévenir le vieillissement en général.
Enfin, le THS est contre-indiqué dans certains cas, comme chez les femmes ayant eu un cancer du sein, de l’endomètre, des accidents thromboemboliques artériels ou veineux, des maladies du foie…
In santé de A à Z





Conception : VITAMINEDZ