02/10/2012 : La première conférence des Ateliers mieux être, suivie par une trentaine de personnes, salle Saint-Henri, proposait de faire connaissance avec la méthode Kousmine
 La présidente de l’association, Nicole Dumanois, a fait appel à Maryvonne Bonnin pour l’animer. Elle a évoqué le docteur Catherine Kousmine (1904-1992), d’origine russe, qui est l’une des fondatrices de la médecine orthomoléculaire. La spécialiste a œuvré toute sa vie pour démontrer qu’il existait une dépendance étroite entre l’état de santé et l’alimentation.

Catherine Kousmine avait abouti à la conclusion qu’il ne peut pas y avoir de résultats réels et durables dans le traitement des maladies de notre époque sans modification de notre alimentation. Il s’agit en fait de retrouver une alimentation saine que nous avons perdue. Certains aliments ont disparus des repas (céréales complètes, huiles pressées à froid…) D’autres, pas indispensables, trop riches en graisse (protéines animales, sucre…) les ont remplacés. Ils sont responsables de surcharges et carences.
L’auditoire a pu se familiariser avec cette méthode dont les piliers sont une alimentation saine, une complémentation en nutriments, une hygiène intestinale, et une lutte contre l’acidification anormale qui ouvrent la voie à l’immuno-modulation. Les appliquer scrupuleusement permet de retrouver un bon état général. Ce traitement est expérimenté depuis 50 ans.

Citation de Catherine Kousmine: 
Il ne peut y avoir de résultats réels et durables dans le traitement des maladies de notre époque sans modification de notre alimentation.





Conception : VITAMINEDZ