18/04/2012 : Anxiété et QI sur Allodocteurs.fr
 

Les anxieux ont la grosse tête

rédigé le 18 avril 2012 par Setti Dali, 

 

Une étude vient de montrer que les personnes souffrant d'anxiété auraient un QI plus élevé que les autres.

 


 

L'angoisse excessive chez certaines personnes serait associée à une forme de grande intelligence. C'est ce que démontre une étude publiée dans la revue Frontiers in Evolutionary Neuroscience.

Des neurologues américains issus de l'Université de Columbia, de l'Institut américain de la santé et des laboratoires pharmaceutiques GSK, ont étudié le lien entre l'anxiété, l'intelligence, et le métabolisme dans la matière blanche sous-corticale du cerveau. L'étude a porté sur 26 patients souffrant du trouble d'anxiété généralisée (TAG). Résultats qu'ils ont comparé avec 18 autres personnes en bonne santé. Tous ont été exposés à un IRM, en même temps qu'ils répondaient à un test de quotient intellectuel (QI), afin de mesurer leur activité cérébrale.

Résultat : l'intelligence et l'anxiété étaient en corrélation avec une activité du cerveau, plus précisément, du métabolisme de la choline, un nutriment constitutif du neurotransmetteur acétylcholine. Les chercheurs en concluent que l'intelligence pourrait être co-évoluée avec l'anxiété chez les humains.

"L'anxiété peut amener à éviter les situations dangereuses", note Jérémy D. Coplan, auteur principal de l'étude. L'angoisse pousserait donc les hommes à ne pas prendre de risques, ce qui serait un avantage pour la survie de l'espèce humaine.

En clair, les hommes les plus anxieux auraient été naturellement sélectionnés parmi l'espèce humaine, en raison justement de leurs craintes qui les poussent à anticiper les dangers, et à mettre en place des stratégies pour se protéger.

Source : "The relationship between intelligence and anxiety: an association with subcortical white matter metabolism", Frontiers in evolutionary Neuroscience, 12 avril 2012.





Conception : VITAMINEDZ